19 février 2021

Le stress du libre-service au servicedesk de Dr Seuss

blog-header-dr-seuss-self-service

Convaincre vos clients d’utiliser vos solutions en libre-service n’est jamais chose facile. Parfois, la tâche est même plus ardue que de leur faire goûter des œufs verts au jambon.

*Drrrrring*
Bonjour, c’est moi, Sam. Sam, c’est moi.
Puis-je vous aider ? Et si oui, en quoi ?

Oh, Sam, l’imprimante ne veut pas fonctionner
et j’ignore ce qui s’est passé.
Est-ce que vous pourriez me passer Estelle ?
Elle m’aide toujours volontiers lorsque je l’appelle.

Eh bien, notre méthode a un peu changé.
Le libre-service est désormais notre priorité.
Introduisez une demande en toute simplicité.

Les demandes, je n’en veux pas,
Sam-c’est moi.
Passez-moi Estelle, le libre-service, je n’aime pas ça.

Dans ce cas, pourriez-vous remplir le formulaire ?
C’est obligatoire depuis notre dernière circulaire.

Je n’en veux pas, de ce formulaire,
au risque de vous déplaire.
Je ne veux pas introduire une demande.
Un coup de pouce par téléphone, c’est tout ce qu’il me manque.

Préféreriez-vous utiliser notre chatbot ?
Vos collègues l’ont déjà essayé et ça les botte.

Votre robot ? Peu me chaut. 
Ni vos formulaires, qui vous semblent bien beaux.
Et pas besoin de demande, je suis là, je vous appelle.
Alors, pourriez-vous me passer Estelle ?

Vous voulez, vous pouvez, demander à un collègue de vous aider ?
Certains d’entre eux savent vraiment se débrouiller.

Laissez-moi vous le répéter :
je ne demanderai pas à un collègue de m’aider.
Ce fameux robot, peu me chaut.
Ni vos formulaires que vous trouvez bien beaux.
Et pas besoin d’introduire une demande, je vous appelle.
Pourquoi refusez-vous de me passer Estelle ?

Vous voulez, vous pouvez, utiliser notre chat ?

Non, Sam-c’est moi, ça ne m’intéresse pas !

Et si je vous disais qu’on peut le chapeauter ?

Je ne veux pas de votre chat chapeauté !
Et je ne demanderai pas à un collègue de m’aider.
De votre robot, peu me chaut.
Et oubliez vos formulaires qui vous semblent si beaux.
Je n’introduirai pas de demande, je vous appelle.
Alors, s’il vous plaît, pourriez-vous me passer Estelle ?

Et notre base de connaissances, l’avez-vous déjà consultée ?

Je ne sais même pas où la trouver !

Voulez-vous consulter nos FAQ ?
Ou nos tutoriels super pratiques ?

Je ne veux pas de vos FAQ !
Ni de vos tutoriels pseudo pratiques !
Je préférerais encore manger mon ficus en plastique !
L’aide d’un collègue ou de votre robot je ne demanderai !
Et vos formulaires qui vous semblent bien beaux vous pouvez oublier !
Et pourquoi introduirais-je une demande, je vous appelle.
ALLEZ-VOUS ENFIN ME PASSER ESTELLE ?

Oh, désolé ! J’ai oublié de le préciser :
Estelle est en congé.
Vous dites que nos FAQ, vous ne les aimez.
Mais essayez et vous verrez !
Ça ne coûte rien d’essayer !

Sam !
Si vous promettez de me laisser tranquille,
je veux bien essayer.
Mais je suis sûr que je ne mettrai pas dans le mille.

(... Et il essaie...)

Eh !
J’ai consulté l’article dont vous m’avez parlé.
Et ça y est, l’imprimante a fonctionné !
Finalement, vos FAQ sont chouettes !
J’aime bien vos tutoriels, de vraies pirouettes !
La prochaine fois, je demanderai à un collègue de m’aider.
J’en connais quelques-uns qui savent se débrouiller !
J’utiliserai même votre chatbot
et vos formulaires, parce qu’ils me bottent !
Je ne demanderai plus l’aide d’Estelle.
J’introduirai une demande, alors plus besoin que je vous appelle !

Comments

Stay Updated on Blog Content

Share this blog:

Want to know what is coming up?

Visit our roadmap!